Maison de Leffe

Terres de la famille de Leffe
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissement de Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rosa
La Blonde des Flandres
avatar

Messages : 950
Localisation : Tournai

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Comte / Comtesse Comte / Comtesse
Rang Social: Erudit
Résidence: Tournai

MessageSujet: Anoblissement de Camille   Ven 16 Sep 2011 - 16:42

Rappel du premier message :

Les tapisseries étaient tendues, cette salle à Lannoy n'avait plus guère été utilisée depuis longtemps. Un des vassaux du Cerf, seigneur de Forest-sur-Marque était décédé depuis longtemps et l'anoblissement de Slam remontait également à loin.

Il était temps de redorer un peu tout cela. Tout fut briqué, nettoyé, décoré dans les moindres détails pour une cérémonie qui tenait très à coeur à Rosa: l'anoblissement de sa filleul. Cela arrivait d'autant plus à point nommé qu'elle venait de perdre son père. Au moins ce fief lui assurait son propre toit, une subsistance en suffisance, et son Parrain tout près. Sans compter que ce titre l'aiderait à avancer dans la vie, pour faire pourquoi pas un beau mariage et lui constituer une bonne dot.

Des fûts de Leffe Blonde, Triple, Brunes, à bulles carrées furent disposés afin que les invités puissent déguster les productions de la Blonde des Flandres.

D'ici peu la cérémonie pourrait débuter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Chany Lafarque

avatar

Messages : 5
Localisation : Cambrai

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Sam 24 Sep 2011 - 0:12

Merci Dame Rosa , je suis ravie de vous revoir , la route a été excellente et même si ce n était pas le cas je serais tout de même venue pour Camille

Elles salua la maîtresse des lieux et se mit sur le côté , saluant Bayou d une main quasi invisible ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saian



Messages : 1

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Sam 24 Sep 2011 - 1:54

A la bourre, comme toujours. Si c'était une des habitudes les plus rémanentes du tournaisien, il tentait toujours de limiter ses impacts au maximum. C'est ainsi qu'il s'échappa discrètement de sa retraite du moment pour venir assister à l’anoblissement de Camille.

Armé de sa discrétion toute coutumière et de son expérience des retards en événements à portes grinçantes, il parvient à entrer sans trop se faire remarquer sur les lieux du crime. Non sans se faire petit, le brun sillonne les derniers rangs pour trouver une place confortable qui lui permette de recouvrer son souffle et de profiter du spectacle.

Une fois installé, il balaie la salle du regard pour se rendre compte des personnes ayant fait le déplacement. Son regard s'arrête bien entendu sur une blanche brune, et (avouons le, bien moins pesamment) sur d'autres visages connus. Il a tant de chose à lui, à leur dire mais la situation ne s'y prête guère. Il porte donc toute son attention sur l'objet de la cérémonie, un sourire léger accroché aux lèvres tandis que ses prunelles détaillent Camille. Elle a tant changé, en finalement si peu de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amaurie



Messages : 1

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Dim 25 Sep 2011 - 11:34

Ayant revêtu son tabar azur et or, épée de cérémonie ceinte au côté, Amaurie chevauchait vers le domaine de Lannoy.
C'était un jour spécial, son amie Camille allait recevoir un fief et pour rien au monde il ne manquerait la cérémonie.

Posant pied à terre dans la cour d'Apperault laissa sa monture à un palefrenier et fut dirigé vers le lieu de cérémonie.
Entrant dans la pièce il salua ses hôtes et les invités déjà présents gratifiant au passage sa mère d'un grand sourire puis se rembrunit légèrement constatant qu'Astrid, sa fiancée, n'était point encore arrivée. Les occasion de voir sa belle étaient rares et Amaurie faisait tout son possible pour provoquer des rencontres fussent elles brèves.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slystaline



Messages : 3

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Dim 25 Sep 2011 - 19:39

Rasé de frais, capé, peigné, pas poudré -il ne faut pas pousser l'ailleule dans les plantes urticantes non plus- le coquelet blond arrive au domaine de Lannoy.

Il prend un peu de temps dans les vastes jardins avant de se rendre à la salle de cérémonie. Il regarde l'agencement parfait, un fin sourire sur ses lèvres, gâché par la tristesse de son regard. Gamberge... Il se remémore l'arrivée de celle que l'on surnomme la Tornade, son ambition de devenir pilier de taverne, son goût immodéré pour les genoux des grands. Son rire d'enfants cristallin, qu'elle n'a pas complètement perdu malgré les coups bas de la vie. La pertinence teintée de douceur de son grand père. La fougue de Duncan. Tous deux disparus à présent. Tournai ne sera jamais une ville comme les autres, les Clairambault en sont l'une des raisons.

Il fini par arriver dans les appartements. Se perd. Retrouve son chemin. Accède à la salle de cérémonies à la suite d'Amaurie.

Il salue les hôtes, les Tournaisiens, les Artésiens, FSF, les gueux et nobliauds. Un signe de tête distant mais respectueux à Ascalon. Il ne peut pas le blairer, mais se doute que celui-ci doit se sentir en terrain hostile, et éprouve de ce fait une certaine empathie. Pas au point de lui taper dans le dos ou de lui raconté des mondanités, toujours cette histoire d'ancêtre à ne pas précipiter dans les urticacées.

Il profite du fait que l'anoblissement n'a pas encore commencé pour raconter en catimini l'histoire de la catin borgne et du nain alcolique à Saian, faisant bien attention que Mélusine ne l'entende pas. Ne pas choquer les chastes esgourdes de la Pimprenelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascalion

avatar

Messages : 1

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Vicomte / Vicomtesse Vicomte / Vicomtesse
Rang Social: Erudit
Résidence: Valenciennes

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Dim 25 Sep 2011 - 21:12

Il avait du retard, beaucoup de retard ! Ascalion chevauchait à la vitesse de la lumière pour ne pas arriver trop tard. Habillé impeccablement et lavé d'il y a quelques heures, il posa pied à terre alors que la salle de cérémonies de Lannoy avait l'air fermée. Ce sera raté pour l'entrée discrète !
Rapidement, il attacha son cheval et ouvrit la porte afin de s'incruster à la cérémonie. Heureusement, cela n'avait pas encore commencé ! Il prit donc le temps d'aller saluer les quelques personnes présentes qu'il connaissait pour enfin se fondre dans la masse.

_________________


Dernière édition par Ascalion le Jeu 29 Sep 2011 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre_Louna

avatar

Messages : 41

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Seigneur / Dame Seigneur / Dame
Rang Social: Erudit
Résidence: Harlegnan

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Lun 26 Sep 2011 - 0:14

*Être trop curieuse peut rendre malheureuse *

La pucelle regarda les gens arrivaient les uns après les autres ... Très peu de visage familier voir presque pas ... elle avait l'oreille qui trainait un peu de tout les cotés pour savoir un peu qui étaient ses gens . Ainsi donc elle apprit que Camille avait une mère, elle qui croyait qu'elle avait que Duncan ben non ! Cassandre rêvée secrètement que sa mère et son père soient encore en vie vous vous imaginez deux maman et un papa pour elle toute seul ! Malheureusement la vie en avait fait autrement ...Elle entendu ou presque une histoire de lettre et de combat ... Et la tout à coup un tilt, oui elle n'avait pas réaliser sur le moment mais il manquait quelqu'un : Duncan ! . Faut pas croire quand même mais il est important pour elle, ben oui quoi c'est le première homme qu'elle à vu le tout premier ! Elle s'approcha donc de sa nourrice qui était toujours au courant de tout, vu le nombres d'heures qu'elle passait en taverne encore heureux ... Elle susurra donc dans un coin discret à sa nourrice :


Sophie Duncan il est en retard ?


Non damoiselle il ....enfin...j'ai entendu dire qu'il aurait rejoint le très haut ...


Les yeux vert de la fille adoptive de Rosa s'ouvrirent, elle sentit les larmes montaient . Mince fallait faire quelques choses la .... Faut pas pleurer devant la futur " Dame" ... Elle susurra à nouveau

Si mère me demande dite lui que j'ai eu besoin d'air un instant je vais dans les jardins ....

Elle sortit avant que la cérémonie ne commencent se promettant de revenir discretos avant qu'elle est commencé ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille-Agathe

avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Lun 26 Sep 2011 - 1:42

Son oncle suit son regard et pose le sien sur Mélusine. Aucune animosité, on dirait même qu'il la connait...? Alors oui, elle ose, et le mène directement à la mère qu'elle s'est choisie. Ses oreilles résonnent encore de l'avoir entendue, pour la premiere fois, dire "ma fille", et son sourire s'elargit à mesure qu'elle approche de Melusine.

Mon oncle, connaissez vous Mélusine, ma mère ?

Et en guise de réponse au regard forcément surpris de Bayard qui ne doit pas comprendre pourquoi c'est Mélusine qu'elle appelle ainsi et non Hélène ou Margaux...

Elle m'a trouvée et elevée, saviez vous, enfin avant que...

A quoi bon finir sa phrase, Bayard connait l'histoire, et puis elle vient d'aperçevoir Chany, qu'elle salue de la main en souriant, car déjà Rosa prend la parole... La pucelle quitte à regret le bras de son oncle pour s'avancer vers sa marraine, la gorge nouée d'emotion. Décidément, tout le monde s'accorde à l'emouvoir, et Rosa n'est pas en reste. Visiblement sa chère marraine s'attend à ce qu'elle parle, mais que dire...?

Alors qu'elle se torture les méninges à la recherche d'une phrase appropriée, la jeune fille voir arriver coup sur coup "tonton" Saian, ses amis Amaurie et Sly, et le vicomte de Valenciennes. Avec un regard d'excuse à sa marraine elle ne peut s'empêcher de courrir embrasser cet "oncle" non officiel qui a répondu à son appel au secours. Après l'avoir serré fort et sans un mot, elle le laisse s'installer et rejoint Rosa. Cette fois, plus le choix, il faut parler. Souriant, émue, à ceux qui viennent de les rejoindre et qu'elle n'a pas osé prendre le temps de saluer, elle ouvre la bouche et...

Euh... Je...

Ah ben ça commence bien, Camille. Vont tous être trèèèèès impressionnés par tes talents d'oratrice... La classe pour une toute nouvelle avocate ! Elle toussote, s'eclaircit la gorge et reprend.

Je n'arriverai pas à vous exprimer ma reconnaissance d'être venus ce jour. Je mesure vos efforts, et pour certains vos sacrifices. Sachez que sans vous ce jour eut été bien triste, et que vous remplacez tous la famille qui me manque aujourd'hui.

Se mordillant la lèvre, elle regarde alors sa marraine d'un air un peu perdu. Quoi maintenant ? Doit elle jurer l'obsequium et tout et tout, comme ça en direct live, improvisé ? Un rapide regard au héraut. Elle n'a plus qu'à espérer qu'un annoblissement soit comme un baptême, et qu'il lui dicte les paroles à répéter. Si elle avait cru un jour qu'elle compterait sur Ascalon pour la guider.... Et toute à sa gêne et à son trac, elle ne remarque pas la sortie discrète de l'autre orpheline, ni son teint pâle à l'annonce de la mort de son père.
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vendettal

avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Lun 26 Sep 2011 - 9:57

Claquement de bottes ferrées sur le sol s'accordant parfaitement avec une respiration rapide... une silhouette se faufile comme le vent à travers les couloirs alors que des domestiques du domaine tentent de la suivre avec difficulté.

Mais Madame! Vous ne pouvez pas rentrer comme ça! Arretez vous ou nous appelons la garde!

Sans s'arreter, Vendettal leur adresse un regard noir. C'est que la pucelle d'Anjou a du caractère... ça... c'est pas une buse pour rien!

Mais faites! Ne vous gênez pas! Je commence à être entrainée au combat...

Froncement de sourcils, V continue sa course en inspectant toutes les pièces. Vêtue d'une robe au couleur de l'Anjou, et portant épée à sa taille, elle fait voler sa chevelure au rythme de ses pas. Soudain, elle s'arrête, soupire et fixe les domestiques.

Et au lieu de me menacer, conduisez moi plutôt dans la salle prévue pour les annoblissements. C'est un vrai labyrinthe ici! Et annoncez donc l'arrivée de la Duchesse d'Anjou!

_________________
Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre,
Duchesse d'Anjou,
Duchesse de Charney, vicomtesse de Baracé et Dame d'Aubigné.


Dernière édition par Vendettal le Lun 26 Sep 2011 - 13:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_Bayard

avatar

Messages : 6

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Seigneur / Dame Seigneur / Dame
Rang Social: Erudit
Résidence: Cambrai

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Lun 26 Sep 2011 - 10:14

Camille-Agathe a écrit:

Mon oncle, connaissez vous Mélusine, ma mère ?

Les voilà en face de la Dame Blanche. Bigre, mère de Camille ? L'avait loupé un fameux épisode, le chevalier. Faudra qu'il se remette à la page.

Oui, oui, nous nous connaissons bien. Du temps où je vivais à Tournai.

Là c'est encore plus délicat qu'avec Rosa. Que faire, le bisou, en souvenir du bon vieux temps, le baise-main, le simple sourire amical ? Oh fichtre, Bayard se laisse aller à son naturel, va pour le bisou. On est en famille, après tout! ^^

Mais pas le temps d'entamer plus amplement la conversation, Rosa tape dans ses mains, la cérémonie va commencer. Une dernière serrement d'épaule d'encouragement à Camille, qui s'avance vers Rosa. Bayard en profite pour jeter un regard à la ronde. Il salua Chany, lui fit signe qu'elle vienne près de lui, puis vit et salua Ascalion. D'autres personnes arrivaient encore, mais son attention se porta maintenant sur Camille, et le déroulement de la cérémonie.

_________________
[signature en cours d'édition]

Chevalier Bayard de Clairambault
Seigneur de Flobecq et Baron déchu et dévoyé de Rubroek
Ambassadeur d'Artois en Flandre
Epris de Maeva d'Isle d'Ambroise
En deuil, à jamais, de Wuggalix et Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chany Lafarque

avatar

Messages : 5
Localisation : Cambrai

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Lun 26 Sep 2011 - 10:48

Regardant les entrées des uns et des autres , elle aperçu le signe de Bayou et se dirigea le plus discrètement possible vers lui ! Heureusement qu'elle avait accouché , la discrétion aurait été plus que loupée sinon;

Arrivée à hauteur de Bayou , elle lui fit la bise et un ton plus bas

tu vas bien mon Lapin , je suis navrée pour Duncan, je sais combien tu l appréciais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille-Agathe

avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Lun 26 Sep 2011 - 13:00

Alors qu'elle attend ses instructions, la jeune fille croit entendre une voix dans le couloir...

... menacer... salle.....

Elle tend l'oreille, curieuse...

....labyrinthe ici! ... l'arrivée de la Duchesse d'Anjou!

Ecarquillant les yeux elle se tourne vers Rosa. Duchesse d'Anjou ? Elle ne connait aucune duches... la seule angevine qu'elle connaisse est une amie de la famille qu'elle a invitée sans trop s'attendre à la voir venir vu la distance.... mais elle n'est pas duch...si ?

Marraine vous avez invité la Duchesse d'Anjou...?

Mais elle n'a pas le temps d'attendre la réponse car déjà les pas s'éloignent. La visiteuse vient de passer devant la porte qu'elle cherche sans le savoir. Vite, elle fait signe à un laquais d'aller quérir la visiteuse avant qu'elle ne se perde totalement. Et quelques secondes plus tard ses sourcils se haussent bien hauts, la machoire lui tombe... Car devant elle se tient la jeune fille qu'elle a rencontré en taverne dans son enfance. A l'epoque Vendettal était une adolescente comme elle aujourd'hui. Une jeune fille venue rendre visite à son grand père, et qu'une petite Camille de 5 ou 6 ans avait grandement admirée, parce qu'elle mettait les pieds sur la table, avait le verbe franc et le sourire charmant... Vendettal, duchesse d'Anjou...?! Et qui lui fait l'honneur d'une telle visite....?

Oh ! C'est... vous....

La jeune pucelle excécute une courte révérence mais n'ose pas quitter le flanc de sa marraine, de peur de s'attirer le courroux du Heraut en interrompant la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid

avatar

Messages : 2

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mar 27 Sep 2011 - 16:53

[Sur les routes]

Ménager sa monture............. oui........ mais! Astrid ne peux pas et ne veux pas encore faire faux bond à son amie. Quelle idée d'avoir refusé l'offre de sa marraine? Il aurait été bien plus simple de se faire prendre par le carrosse d'Attigny.

Depuis son retour de retraite la jeune fille n'a pas vraiment repris pieds dans la réalité. Bien sûr les nouvelles lui ont été dites mais les a t'elle entendues? Non elle se complait dans le dénie.

Camille lui a tant parlé de Vallenciennes que c'est là qu'elle s'est rendue, sombre gourdasse et a chercher les raccourcis on en vient à prendre des chemins plus longs.

Enfin au loin se dessine la demeure d'Harlegnan, Rimouski est capable de pousser un grand galop. Il fait encore jour si le Très Haut entend ses prières elle arrivera à temps.


[entrée de la demeure]

La pucelle rouge, saute de sa monture en sueur et passe une main dans sa longue chevelure rousse. Remet un peu d'ordre dans son habit de gueules et d'or jusqu'à ses épousailles elle se plaira à porter les couleurs de son père.

Elle tend son invitation au garde et se sent voler. L'homme l'a prise par la taille et la soulève à hauteur de son regard (encore un qui l'a prise pour une enfant) ............. Les yeux vert de la petite diaconesse se noient de larmes et à peine peut elle prononcer


Oh non! c'est terminé?

Un grand rire rauque, en réponse, le garde amusé lui propose de l'accompagner tout en la rassurant. Négligemment Astrid essuie les quelques larmes échappées et trottine aux cotés de l'homme.

Enfin ils arrivent dans la salle ou se déroule la cérémonie. Le hérault se tiens près de Camille mais il semblerait qu'elle ne soit pas si en retard qu'elle ne le pensait.

Tiens elle en était même arrivée à oublier que son promis serait présent (l'est vraiment à coté de ses chausses Astrid!). Rassurée et au diable les convenances elle s'accroche à la main d'Amaurie et peut enfin, le souffle court diriger son regard vers Camille et lui offrir un sourire et une mimique qui reflète son contentement d'être enfin là .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa
La Blonde des Flandres
avatar

Messages : 950
Localisation : Tournai

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Comte / Comtesse Comte / Comtesse
Rang Social: Erudit
Résidence: Tournai

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mar 27 Sep 2011 - 17:22

Qui a dit que les cérémonies d'allégeance étaient ennuyeuses, tristes à mourir, d'un commun si banal? Que nenni! Du moins celle-là ne l'était pas. D'une part par la variété des personnes présentes allant du farouche guerrier, aux jeunes pucelles en passant par des femmes d'église, des têtes couronnes, des hérauts en cape, ou plutôt en tabard, quelle assemblée mes amis!

Rosa tentait donc d'amener le calme là dedans après avoir invité sa filleule à parler. Celle-ci n'eut pas plus tôt fini de dire quelques mots que voilà des arrivées en trombes, dont une Duchesse que Rosa ne connaissait point.

Par Sainte-Illinda, certes le Royaume était dans tous ses états, mais de là à amener la Duchesse d'Anjour en sa demeure...
Un peu interloquée, la Blonde regarda sa filleule faire une révérence impeccable devant la nouvelle venue. Rosa fit de même. Elle toussota et salua les dernières arrivées:

Soyez les bienvenues au Château de Lannoy, Votre Grâce, damoiselle Astrid...vous arrivez à point nommé.

Sans nul doute qu'après l'échange d'allégeances, les conversations et présentations iraient bon train.

Monseigneur d'Attigny, si vous pouviez venir, représenter le Très-Haut... Flandres nous pouvons commencer., si vous pouviez lui indiquer les paroles rituelles..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Messages : 5
Localisation : En le Royaume de France

Feuille de personnage
Rang de Noblesse:
Rang Social:
Résidence:

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mar 27 Sep 2011 - 19:23

L’hostesse prodigua aimable accueil à l’archidiacre, lui faisant cognoistre en aparté les grandes douleurs de sa future vassale. La dame ne dit mot, baissa le menton et se contenta d’opiner du chef en soupirant. Par fin, elle resta fort laconique sur le sujet, à peine, un « en effet, en effet… j’ai appris… »

Il eut esté inutile d’en ajouter davantage et un homme d’armes faisant sa résonnante entrée, les messes basses auraient esté grandement couvertes par le tintinnabulant cliquetis métallique. Plissement d’yeux afin de recognoistre la silhouette de l’original, assurément de la famille… La vicomtesse aurait juré l’avoir vu contourner le cercueil de Wuggalix, lors des funérailles.

Par fin, la noble dame se tint légèrement à l’écart, ouvrant son livre des vertus et le parcourant de temps à autre, levant le nez lorsqu’on la saluait et replongeant en sa lecture, le temps que tous les préparatifs se mettent en place et que les invités arrivent.

La jeune Camille s’en vint pourtant la saluer, elle qui estait l’élue des festivités à venir. La vicomtesse plongea son regard en icelui de la jeune damoiselle et elle la vit toute pleine d’émotions. Trop plein de chagrin, trop plein de tourments, trop plein de besoin de cognoistre l’essence des choses, la signification des actes, mais aussi trop plein de bons heurs en ce jour bény où elle recevrait fief. L’archidiacre lui sourit gentiment, songeant qu’il estait fonction bien délicate que la sienne…

Le reste du temps, tout ne fut que vague brouhaha autour d’Attigny. Mouvements diffus, bruits de voix étouffés, Flandres semblait s’estre mis en retrait, lui aussi, adoncques l’archidiacre tenta une approche discrète vers ce dernier. C’est alors que son fils pénétra en la salle d’honneur, étrange qu’il vint seul… Astrid devait encore n’en faire qu’à sa teste et chevaucher alors qu’il eut mieux valu qu’elle se fasse transporter en voiture. Lorsque sa filleule fit son entrée et s’accrocha à son promis tel naufragé à un radeau, le regard sévère de la mère se porta sur les mains enlacées… Regard fortement désapprobateur laissant clairement comprendre que la chose estait déplacée… et la dame de tourner le chef vers Rosa. La maistresse des lieux s’en venait la chercher.

Officions, officions !

L’archidiacre tiendrait pour la toute prime fois le livre sainct pour le serment de Camille, il revenait au héraut de lui glisser les formules consacrées aux us flamands. Attigny se tourna vers Flandres, lui sourit et attendit que ce dernier la renseigne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascalon

avatar

Messages : 9

Feuille de personnage
Rang de Noblesse:
Rang Social:
Résidence:

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mer 28 Sep 2011 - 2:46

Ascalon était toujours près du buffet et sirotait tranquillement sa mousse. Des invités continuaient à arriver, et du coup, de nouvelles discussions étaient lancées . Cela ne posait aucun problème au héraut qui tendait une oreille par ici, une autre par là, tout en trempant ses lèvres pour les humidifier du contenu de son bock.

Mais tout d'un coup, la maitresse des lieux accéléra les choses en invitant sa jeune future vassale à s'approcher d'elle pour débuter la cérémonie. L'occasion fut trop bonne, il vida d'un trait le bock, chose qu'il attendait depuis un petit moment, puis s'approcha de la vicomtesse et de la petite de Clairambault. C'est alors que Rosa invita Monseigneur d'Attigny à approcher, voilà, il venait d'avoir la réponse à la question qu'il se posait tantôt. Un petit signe de tête vers celle-ci et il se tourna vers la jeune fille.

Pas un mot ne sortit de sa bouche. Perplexe, Ascalon la regarda, le trac la gagnait-elle ? Ou c'était les prémices d'un malaise ? Rien de tout ça, la maitresse des lieux lui demanda s'il pouvait indiquer les paroles qui devaient être échangées... Ce à quoi, il s’exécuta, en ce tournant vers la jeune fille.


La vicomtesse de Lannoy va vous demander si vous acceptez de lui jurer loyauté et fidélité.

Si votre réponse est positive, vous devrez de lui faire hommage en jurant de lui apporter auxilium, consilium et obsequim.

Et en retour, elle vous accordera justice, protection et subsistance.
expliqua-t-il, limite sur le ton de la confidence. Puis, il recula d'un pas pour que Monseigneur puisse s'approcher avec le Saint Livre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre_Louna

avatar

Messages : 41

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Seigneur / Dame Seigneur / Dame
Rang Social: Erudit
Résidence: Harlegnan

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mer 28 Sep 2011 - 10:36

La pucelle après avoir fait un tour dans les jardins pour ce remettre de ses émotions rentra discretos dans la pièce. Pile au moment ou Ascalon était entrain de finir son explication . Ouff sa vas elle avait rien ratée. Elle se remit donc dans un coin de la salle regardant "l'invité d'honneur " le sourire au lèvre .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vendettal

avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mer 28 Sep 2011 - 11:40

A ses paroles, les domestiques la regardent comme si elle provenait subitement d'une autre planète. Bon d'accord, un duchesse qui se pointe comme ça sans prevenir ça peut être surprenant, pis quand on sait que c'est une angevine... ça doit être pire... M'enfin quand même! Ils vont pas restés plantés devant elle tout l'apres midi!

Froncement de nez, Tal va pour ouvrir la bouche une nouvelle fois quand un page fait son apparition sous le regard toujours médusé des domestiques figés.


Vostre Grasce, M'demoiselle Camille m'a demandé de vous escorter. Si vous voulez bien me suivre...

Ah bah voilà! Enfin une personne qui sait parler aux dames! Un sourire radieux se déssine enfin sur le minois de la duduche. Et c'est sans hésitation qu'elle le suit, ne manquant pas de tirer la langue discreto aux domestiques toujours sans voix.

Bientôt la porte de la salle s'ouvre devant elle. Elle découvre avec un sourire malicieux la Reyne du jour. Oups...

C'est qu'elle a bien grandi... et qu'est ce qu'elle ressemble à sa grand mère! Sans un mot elle écoute la jeune fille bafouiller. Ne voulant pas déranger la cérémonie, dans un souffle, comme un chuchottement, V lui rétorque avec un sourire espiègle :


Surprise!!

Puis regardant autour d'elle, elle constate que la salle est pleine. Oups encore...

Nouveau sourire à la femme aux cotés de Camille qui lui souhaite la bienvenue. Sans doute est-elle la maitresse des lieux et la futur suzeraine. Elle ira s'enquerir après la cérémonie. Pour l'heure, V décide de se faire discrète et d'aller prendre siège pour écouter le serment.

_________________
Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre,
Duchesse d'Anjou,
Duchesse de Charney, vicomtesse de Baracé et Dame d'Aubigné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille-Agathe

avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mer 28 Sep 2011 - 14:25

Surprise !

Camille ne peut s'empêcher de sourire. Duchesse d'Anjou ou pas, Vendettal n'a pas changé, finalement. Mais Flandres s'adresse à elle, d'un ton confidentiel qui la surprend et la rassure un peu. Certaine que Rosa n'a en rien besoin de lui demander tout ça puisque ça lui est acquis depuis l'enfance, elle ouvre la bouche sans réfléchir.

Bien sûr que je vous jure fidélité, aide et conseil, Marr... euh, Monseigneur ! Enfin je veux dire, je vous jure solenellement l'obsequium, l'auxilium et le consilium, quoi... voil...

C'est sorti tout seul et la gamine rosit un peu en s'apercevant que le héraut fait signe à l'archidiacre d'avancer. Peut-être aurait-elle du attendre que Rosa lui demande, après tout... Bah, au pire elle répètera, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Messages : 5
Localisation : En le Royaume de France

Feuille de personnage
Rang de Noblesse:
Rang Social:
Résidence:

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mer 28 Sep 2011 - 15:04

*Toussote et réprime un franc fou rire*

Ah bien, ma chère enfant, je dois bien recognoistre que si cérémonie d'hommage devait se dérouler aussi prestement, il faudrait prévoir un buffet des plus garni, toutes les à chaque fois !

Ne vous inquiétez poinct, vostre future suzeraine et moi-mesme allons vous guider tout au long d'iceste cérémonie.


Et l'archidiacre de jeter un oeil malicieux vers Flandres et la vicomtesse Rosa et de tenir son livre serré contre son coeur, attendant que le cérémonial commence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa
La Blonde des Flandres
avatar

Messages : 950
Localisation : Tournai

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Comte / Comtesse Comte / Comtesse
Rang Social: Erudit
Résidence: Tournai

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Mer 28 Sep 2011 - 15:18

Les froufroutements de soieries dues aux nouvelles arrivées s'étaient un peu calmé. Flandres avait rassuré et guidé Camille, qui, la pauvre n'était guère au fait des cérémonies d'allégeance. Il le fit avec une douceur et un tact qu'elle ne lui connaissait guère. Elle lui en fut reconnaissante.

N'ayant jamais eu de représentant d'Aristote durant ces cérémonies, Rosa elle-même ne savait trop comment amener tout cela. Toutes celles qu'elle avait connues s'étaient déroulées très simplement, en échangeant les paroles rituelles, sous l'oeil vigilant du Héraut.

La meilleure des chose à faire était de s'enquérir auprès de l'archidiacre.

Monseigneur, voulez-vous introduire ce moment tant attendu? Nous voici au point crucial de cette belle journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slamjack

avatar

Messages : 2

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Prince / Princesse Prince / Princesse
Rang Social: Va-nu-pieds
Résidence: Lys-Lez-Lannoy

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Jeu 29 Sep 2011 - 16:44

BLAM!

La porte qui s'ouvre avec fracas. Inutile de se retourner, on sait de qui il s'agit. D'autant qu'au lieu de se faire discret, si tant est que cela fut encore possible, le sombre invité la ramène sans vergogne.

SALUT LES G...

Son système mononeuronal placé trop bas le stoppa néanmoins à temps. Il était sur le point de dire -déjà- une grosse connerie. Il était probablement le seul roturier ici présent.

SALUT LES GENS! VOILA LE GUEU!

Grand sourire du Baron Noir. Trop fier de la mettre bien profond à certains. Comment allait-on le faire taire, maintenant? En le menaçant de lui confisquer ses belles bottes?

Où est-ce que je vais m'installer? Se demanda-t-il à lui-même, mais à haute voix, pas vraiment conscient qu'il dérangeait la cérémonie.

Ah! Ici! Lance-t-il aussitôt, en se dirigeant vers un banc où était assise une jolie pucelle. Le regard qu'il lui lança aurait pu suffire à lui faire perdre sa virginité. Mais ils verraient ça plus tard. Dans quelques heures.

D'un signe de la main, il salua sa famille. Sans aucune discrétion.


Salut les filles! Pouvez continuer, je suis là maintenant.
J'avais dit que je viendrais.

_________________
Slamjack de Lys-Lez-Lannoy
Les Grands Hommes n'ont nul besoin de titres, Leur Nom suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa
La Blonde des Flandres
avatar

Messages : 950
Localisation : Tournai

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Comte / Comtesse Comte / Comtesse
Rang Social: Erudit
Résidence: Tournai

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Jeu 29 Sep 2011 - 17:04

BLAM!

Quand je vous disais que les cérémonies d'anoblissement n'étaient pas ennuyantes? L'Homme en Noir, qui marquait son nom à la pointe de l'épée fit son arrivée, fracassante comme à l'accoutumée (ça rime en plus...). Rosa ne put s'empêcher de sourire et se retint de secouer la main pour faire "coucou" elle se contenta de le saluer du chef. Au moins il était là juste à temps pour voir "son" fief être attribué à sa filleule. Décidément les gens les plus disparates étaient réunis ici. Quelle journée mes enfants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chany Lafarque

avatar

Messages : 5
Localisation : Cambrai

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Jeu 29 Sep 2011 - 17:07

Sursaut de la brunette

gné quoi qui se passe???? comment ca je dormais??? mais non mais non!!!! cette petite voix qui résonnait dans sa tête sans cesse pour lui faire remarquer qu'elle manquait d attention. Tête plus ou moins normale , Chany regardait celui qui venait d entrer, petit sourire même pas discret , pour sur que ca mettait un peu d'ambiance !!

Se frottant le mains intérieurement , elle garda le sourire en regardant le baron et la réaction des uns et des autres , après tout , les histoires de famille étaient toujours croustillantes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille-Agathe

avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Ven 30 Sep 2011 - 10:00

Elle jette à l'archidiacre un sourire d'excuse pour sa bévue, et se dit qu'elle en a de la chance que Beeky soit si patiente. Tous les gens d'église n'auraient pas pris ça de si bonne grâce. Pauvre Attigny, songe la gamine alors que Rosa la sollicite. Décidément c'est toujours elle qui s'y colle. A l'enterrement déjà... Posant un regard expectatif sur l'archidiacre, tout prête à faire ce qu'on lui dit à la lettre cette fois quand...

BLAM !

A son baptême, ça avait été une porte grincante. A son annoblissement, c'est une porte qui claque. La pucelle sourit largement au Parrain, en se demandant s'il n'a pas été traumatisé par une porte dans son enfance, pour les traiter si mal. Trop jeune, trop hébétée par les deuils pour s'encombrer de manières, ou trop heureuse de voir son parrain ? On ne le saura jamais, mais Camille ne montre pas la même retenue que sa marraine. Pis d'abord il a dit salut les filles, et c'est pas poli de pas répondre, na.

Bonjour Parrain !

Lance-t-elle un peu trop fort. Il lui a ordonné d'être forte, et elle compte bien lui montrer combien elle l'est. Camille se retient de justesse de pouffer à son "voilà le gueu", puis détourne chastement les yeux du Noir Guerrier lorsqu'il reluque une pucelle. C'est qu'elle l'est aussi, hein. Faudrait pas qu'elle perde son pucelage par un ricochet malheureux de regard brulant. Ca la ficherait mal, quoi.

Allez, on se reconcentre, et on regarde sagement l'archidiacre qui semble être destinée à présider, sauver ou démarrer bien des cérémonies la concernant.


Dernière édition par Camille-Agathe le Ven 30 Sep 2011 - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_Bayard

avatar

Messages : 6

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Seigneur / Dame Seigneur / Dame
Rang Social: Erudit
Résidence: Cambrai

MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   Ven 30 Sep 2011 - 10:40

Déjà il avait entendu le bruit de botte, puis une porte qui claque et Chany qui sursaute à ses côtés. Pas de doute, Il est arrivé.

Un sourire fend le visage du chevalier. Son ex-suzerain avait fait une entrée à son habitude, fracassante. Slamjack... ex-suzerain mais surtout le seul ami survivant parmi les anciens, les tournaisiens,... bon, côté vassalité, il avait rien perdu au change, le baiser vassalique avait une autre saveur avec Malycia... certes... et ployer le genou devant la fille avait plus d'avantage que de ployer devant le père...

Mais hors ces considérations, celui que Bayard considérait toujours comme le Baron Noir représentait beaucoup... c'est qu'ils en avaient fait... des complots les plus sombres aux coups de gueules les plus éclatants, du parlement des Flandres aux murailles de Heusden, de la caserne de Tournai à la forteresse des FSF... Tout comme Wuggalix avait été son modèle en politique, Slam avait été son modèle militaire... et que d'aventures partagées !

Avec un franc sourire, Bayard salue son illustre ami, mais la cérémonie commençant, il ira lui parler après.

Juste avant de se reconcentrer sur Camille, il donne un ptit coup de coude à Chany et lui murmure
"Concentrée, hein, j'te surveille!" ^^

_________________
[signature en cours d'édition]

Chevalier Bayard de Clairambault
Seigneur de Flobecq et Baron déchu et dévoyé de Rubroek
Ambassadeur d'Artois en Flandre
Epris de Maeva d'Isle d'Ambroise
En deuil, à jamais, de Wuggalix et Duncan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement de Camille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement de Camille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Camille Lacourt nous offre une vue imprenable !
» bon anniversaire Camille
» Bon anniversaire Camille
» Camille Rose Naturals
» LA B... à CAMILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison de Leffe :: Vicomté de Lannoy :: Salle de Cérémonies-
Sauter vers: