Maison de Leffe

Terres de la famille de Leffe
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite chenille deviendra papillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cira.

avatar

Messages : 863

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Seigneur / Dame Seigneur / Dame
Rang Social:
Résidence: Tressin

MessageSujet: Petite chenille deviendra papillon   Sam 20 Juil 2013 - 16:01

Sur la route, l'angoisse dans le ventre et la plume courant sur le vélin, Cira écrivait à sa trivicomtesse. Celle-ci comptait énormément pour la jeune fille et elle avait l'impression que ce qu'elle faisait été une trahison.
Elle s'en voulait, oh oui elle s'en voulait mais elle avait choisit. Arras et Tournai étaient des villes qu'elle aimait mais elles ne valaient pas la Lorraine et Epinal...

La lettre terminée, elle prit le temps de la relire.


Citation :
Ma Dame,

Je ne sais par où commencer. J'ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. Je vais commencer par la bonne.

Je suis actuellement entre Reims et Argonne accompagnée du Prince Lothar Von Frayner, de la Princesse Luisa Von Frayner et de deux escorteurs, Nathys et Nicolas Track.
Je serais à Arras dans 3 jours et je pourrais enfin vous voir.

La mauvaise nouvelle maintenant.
Je ne resterais que 2 jours à Arras. On ne m'a pas laissé plus de temps, les escorteurs partirons que je sois prête ou non.
Je ne reste que 2 jours parce que les altesses souhaitent m'avoir près d'elles en Lorraine et parce que la Princesse m'a nommé à un poste au Conseil Culturel de Lorraine entre autre chose.

Je sais que je vous ai promis de revenir près de vous et je comprendrais si vous m'en vouliez, si vous ne vouliez pas me voir pendant le court séjour où je récupérerais mes affaires.
Je sais que je vous dois énormément, vous m'avez gardé près de vous pendant plus de 3 ans, vous m'avez apprit beaucoup, vous avez fait de moi ce que je suis maintenant et je ne pourrais jamais vous remercier autant que je le souhaiterais.

D'ailleurs est-ce vous remercier que de vous quitter ? Je ne crois pas et sachez que je m'en veux beaucoup. Je me maudis de partir ainsi, je sais que je devrais rester mais même si je vous adore, je suis plus à l'aise en Lorraine. Il y a des enfants de mon âge et beaucoup d'occupation.

Je vous prie de m'excuser et j'espère que vous accepterez de me voir quand je serais là.
Je reviendrais à Arras, c'est sûr et certain, mais je ne serais plus à votre service et ce sera seulement pour un séjour.

J'espère que vous comprenez et que vous ne m'en voulez pas.

Avec ma plus grande affection,

Cira de Raveline,
votre demoiselle de compagnie pour encore quelques jours.

Une larme coula doucement sur sa joue et elle l'essuya. Partir c'était quitté son travail mais surtout c'était quitté Rosa qu'elle considérait depuis longtemps comme un membre de sa famille.
La jeune fille plia quand même sa lettre et l'envoya. A voir maintenant si réponse il y aurait et ce qu'elle dirait....

La lettre fut rapidement arrivée à la Motte-au-bois et elle trouva sa place sur un des guéridons de l'antichambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa
La Blonde des Flandres
avatar

Messages : 950
Localisation : Tournai

Feuille de personnage
Rang de Noblesse: Comte / Comtesse Comte / Comtesse
Rang Social: Erudit
Résidence: Tournai

MessageSujet: Re: Petite chenille deviendra papillon   Sam 20 Juil 2013 - 17:38

La Blonde ne quittait guère ses livres, finissait ses matières de médecine les unes après les autres. Il ne lui en restait à présent plus que deux.

Un séjour au couvent avait été nécessaire et après une longue confession et une non moins longue pénitence, elle en était sortie, légèrement amincie.

Une missive l'attendait à son cabinet de travail. Souriant d'abord, car elle reconnaissait l'écriture de Cira, sa figure s'allongea au fur et à mesure de sa lecture.


Citation :
Ma Dame,

Je ne sais par où commencer. J'ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. Je vais commencer par la bonne.

Je suis actuellement entre Reims et Argonne accompagnée du Prince Lothar Von Frayner, de la Princesse Luisa Von Frayner et de deux escorteurs, Nathys et Nicolas Track.
Je serais à Arras dans 3 jours et je pourrais enfin vous voir.

La mauvaise nouvelle maintenant. 
Je ne resterais que 2 jours à Arras. On ne m'a pas laissé plus de temps, les escorteurs partirons que je sois prête ou non.
Je ne reste que 2 jours parce que les altesses souhaitent m'avoir près d'elles en Lorraine et parce que la Princesse m'a nommé à un poste au Conseil Culturel de Lorraine entre autre chose. 

Je sais que je vous ai promis de revenir près de vous et je comprendrais si vous m'en vouliez, si vous ne vouliez pas me voir pendant le court séjour où je récupérerais mes affaires.
Je sais que je vous dois énormément, vous m'avez gardé près de vous pendant plus de 3 ans, vous m'avez apprit beaucoup, vous avez fait de moi ce que je suis maintenant et je ne pourrais jamais vous remercier autant que je le souhaiterais. 

D'ailleurs est-ce vous remercier que de vous quitter ? Je ne crois pas et sachez que je m'en veux beaucoup. Je me maudis de partir ainsi, je sais que je devrais rester mais même si je vous adore, je suis plus à l'aise en Lorraine. Il y a des enfants de mon âge et beaucoup d'occupation.

Je vous prie de m'excuser et j'espère que vous accepterez de me voir quand je serais là.
Je reviendrais à Arras, c'est sûr et certain, mais je ne serais plus à votre service et ce sera seulement pour un séjour.

J'espère que vous comprenez et que vous ne m'en voulez pas.

Avec ma plus grande affection,

Cira de Raveline, 
votre demoiselle de compagnie pour encore quelques jours.

La Blondissime était très mélangée dans ses sentiments. Un grand pincement tout d'abord. Cira la quittait! Il avait suffi d'un voyage pour que tout soit chamboulé. Un sentiment de solitude l'étreint brutalement. Certes Bertine l'accompagnait et ce, depuis de nombreuses années, mais rien ne valait la présence de la jeune fille à ses côtés.

Elle avait tant mûri déjà. A présent elle retrouvait une vie en Lorraine. "Cela va de soi" songea-t-elle. Et puis elle se faisait des amis, c'est tout ce qui comptait.
Rosa l'avait prise sous son aile, pour parfaire son éducation, l'accompagner un bout de chemin dans la vie. Elle savait que sa présence à ses côtés ne serait pas éternelle. Elle l'avait toujours su. Mais c'est comme lorsqu'un enfant partait prendre son envol, c'était toujours "trop tôt". Cette enfant, qui avait été plus un amie pour elle quittait à son tour le "nid" de Leffe d'Harlegnan.

Rosa poussa un gros soupir et songea surtout à ce qui avait été positif dans ces années passées à ses côtés. Leurs emplettes, les garde-robes à garnir, ces confessions échangées sur leur sentiments, tout cela n'avait été que positif. Et puis, Cira serait toujours chez elle ici. Elle retrouverait toujours ses chambres, que ce soit à Arras, à la Motte-au-Bois, à Tournai, elle y serait toujours la bienvenue.

Afin de secouer de toutes ces émotions, car n'oublions pas la Blonde était très sensible, elle se leva, alla boire une bonne chope de Leffe fraîche et alla quérir Bertine et les cuisiniers.


Préparez les casseroles, sortez  les faisans, les pâtés, les patisseries, les fûts, nous recevons du beau monde dans trois jours. Cira sera la pour deux jours, je veux que tout soit fait en grand et soit parfait!

Elle s'activait, c'était sa manière à elle de passer ce cap et tendre vers la meilleure des nouvelles: elle reverrait Cira tout bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petite chenille deviendra papillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CPE La Chenille à St-Donat (des nouvelles S.V.P.)
» Petite collection deviendra grande (Màj 13/02/12)
» Chenille ou Papillon
» DE CHENILLE à PAPILLON - VERITABLE ALCHIMIE - MIEL des INITIéS
» le papillon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison de Leffe :: Comté de la Motte-au-Bois :: Antichambre-
Sauter vers: